• Eulachacha Waikiki

    Titre Original : 으라차차 와이키키
    Année : 2018
    Épisodes : 20 (70 min)
    Genre : Comédie - Famille - Jeunesse - Romance
    Chaîne de Diffusion : JTBC
    Casting : 

                           Kim Jeong Hyeon       Jeong In Seon         Lee Yi Gyeong           Go Won Hee

                            (Gang Dong Gu)            (Han Yun A)            (Cheon Jun Gi)           (Gang Seo Jin)

     

                                                               Son Seung Won          Lee Ju Woo

                                                              (Bong Du Sik)              (Min Su A)

     

    Synopsis : 

     

    Suite à leurs échecs, trois hommes avec des rêves différents mais en rapport avec le monde du cinéma se réunissent et commencent à diriger une maison d'hôtes nommée Waikiki située à Itaewon.

    Gang Dong Gu rêvait de devenir réalisateur, Cheon Jun Gi voulait suivre les traces de son père et devenir acteur et Bong Du Sik avait déménagé à Séoul pour devenir scénariste.

    Alors que leur maison d'hôtes fait face à la faillite, une mystérieuse mère célibataire et son bébé apparaissent à Waikiki.

    Scénariste : Kim Gi Ho (Fashion King, Modern Farmer)
    Taux d'audience : 
    2.3% (nation large) 
    Où le visionner ? : 
    Disponible sur Myasiantv en VOSTA

    Original Soundtrack : Waikiki Wonderland (Ulala Session) - Wild Dream (Jo Hyun Woo- I'm Doing Well (Choi Sang Yup) - Will You Come Back? (Mind U) - Fluttering Footstep (Hyun Seung Hee of Oh My Girl) - Becoming An Adult (Jo Eun Ae)

     
     OST du Drama : 

      "I'm Doing Well" de Choi Sang Yup

     ~ Ce que j'en ai pensé ? ~

     

    8/10 >> Eulachacha Waikiki a fait pas mal de bruit durant toute sa diffusion, divisant les téléspectateurs d'une manière assez étonnante. Certains ont adoré l'humour et les amusantes péripéties des personnages, d'autres ont détesté ce "second degré" que le drama a pu nous apporter. Je suis tombée des nues quand j'ai constaté le réel but de cette série hilarante, le scénariste ne voulait en aucun cas que l'on prenne les aventures des personnages au sérieux, très loin de là, il voulait sans doute que l'on rigole de bon cœur sans chercher à nous identifier aux personnages. J'ai été captivée par cet humour grotesque dès le début et je ne peux qu'être surprise de constater ça car en général, je suis très facilement lassée par le second degré de certaines personnes, surtout quand ces dernières ne savent pas s'arrêter haha. Je ne sais pas ce qui m'a fait tenir le coup jusqu'au dernier épisode, mais j'ai eu un plaisir fou à suivre toutes les drôles de péripéties des personnages. Ce qui dérange dans cette folle comédie, c'est qu'il n'y a pas vraiment de place pour les choses sérieuses. On a beau essayer d'aborder des thèmes importants et intéressants, on les traite d'une manière brusque. Ils sont toujours accompagnés d'un humour burlesque et dès que l'on a enfin un moment qui semble au premier abord émouvant, on bascule sur quelque chose d'imprévisible, incohérent et qui est totalement déconnecté avec le moment précédent.

    Bref, vous l'aurez compris, Eulachacha Waikiki est très loin d'être un coup de cœur et manque cruellement de crédibilité pour le qualifier comme un drama de qualité mais il saura divertir et être un "anti-dépresseur" pour certains. Il n'y a pas de réelle intrigue, ni même une histoire possédant un fil conducteur, chaque épisode a son lot de scènes hilarantes tout en abordant un thème différent du précédent. Un peu comme la fameuse série américaine "Friends", on finit par ne plus compter le nombre d'épisode car on est absorbé par les nouvelles péripéties des personnages à chaque épisode. Je ne dirai pas non pour une deuxième saison car malgré tout ce côté surjoué, il y avait des choses intéressantes qu'on a tout de même abordé de manière assez maladroite ; la place des jeunes dans la société, leurs rêves, leur combat, leurs ambitions et j'en passe.. on constate leur difficulté à trouver leur propre voie dans la société et je trouve ça quand même dommage que l'on n'ait pas traité tout ceci correctement. 

     

    Kang Dong Goo n'est pas un personnage que j'ai particulièrement apprécié, il m'a paru même agaçant la plupart du temps. Contrairement aux autres personnages, j'ai trouvé qu'il était pas mal effacé et semblait n'avoir aucun but dans la vie. Certes, on apprend dès le début qu'il veut être réalisateur mais il ne s'est jamais battu pour obtenir ce qu'il voulait, il est resté passif tout le long et finalement, je n'ai pas réussi à m'attacher à lui. Parfois il peut être drôle et très enfantin mais dans d'autres moments, il peut aussi être très impulsif et capricieux ce qui le rend irréfléchi et donc agaçant. Je l'ai seulement trouvé touchant quand il commence à tomber amoureux de Yoon Ah car malgré tout, c'est un garçon gentil, sincère et qui est prêt à tout pour rendre la personne qu'il aime heureuse. Je ne vous cache pas ma déception concernant l'acteur que j'avais apprécié dans School 2017, j'espère qu'il retroussera les manches pour son prochain rôle!

     

    C'est un peu pareil du côté de Yoon Ah, son histoire m'a laissé indifférente et le fait qu'elle ait abandonné son bébé dans la maison d'hôtes est totalement absurde, elle ne se pose pas une seule fois la question sur ce qui pourrait arriver à son bébé si elle le laissait là.. heureusement que la maison d'hôtes appartenait à des gens bienveillants et sans histoire. D'ailleurs, on ne saura jamais pourquoi elle a fait ça et c'est dommage. Cependant, Yoon Ah est une jeune femme adorable, c'est une mère attentionnée qui a du mal à trouver le véritable amour. Elle s'épanouit un peu plus après sa rencontre avec Kang Doo. J'ai trouvé ses réactions parfois drôles, parfois agaçantes, elle est un peu longue à la détente comme on dit et ne sait jamais ce qu'elle veut. Je n'oublierai pas toutes les apparitions du bébé, il est tellement mignon que j'avais envie de le croquer à chaque fois qu'il apparaissait à l'écran~ ^^ 

     

    Choi Jun Ki est génial et j'en pèse mes mots. Il est complètement déconnecté du reste et ne peut s'empêcher de faire son idiot et faire rire son entourage. Son humour n'a pas de limite et il assume totalement sa personnalité ^^ On le trouve encore plus incroyable quand on voit sa détermination à devenir acteur, il passe une multitude d'audition sans jamais abandonner et on a pu suivre son parcourt avec beaucoup d'humour. Il a pour moi clairement fait de l'ombre à tous les personnages. 

     

    Kang Seo Jin est un personnage un peu particulier et qui réagit toujours de manière excessive. Elle veut devenir journaliste et se bat elle aussi pour trouver sa voie. Elle souffre également d'une certaine pilosité qui lui gâche la vie, elle doit se raser le visage plusieurs fois par semaine pour ne pas effrayer les gens. C'est un personnage drôle et sympathique mais aussi très susceptible. Elle se fâche très rapidement sans prendre le temps de comprendre ni même d'arranger les choses. Sa romance avec Jun Ki est assez spéciale puisqu'ils ont grandi ensemble, ils ont appris à s'apprécier et à s'aimer au fil du temps bien que les choses n'aient pas toujours été faciles pour eux. J'ai découvert cette actrice dans Strongest Deliveryman, elle a énormément de potentiel donc je suis curieuse de la revoir dans un rôle plus différent.

     

    Un mini coup de cœur pour Doo Sik que j'ai trouvé vraiment adorable et gentil. Son histoire personnelle n'a pas été très développée par rapport aux autres mais c'est un personnage très attentionné, qui est toujours là pour ses amis. Malgré son côté parfois enfantin, il n'hésite pas à donner des conseils et à aider son entourage. Il peut être très réservé mais il peut aussi être imprévisible et spontané. J'ai beaucoup aimé son amitié avec Soo Ah, dommage qu'ils n'aient pas eu la fin que je souhaitais ^^  

     

      Soo Ah est l'un des personnages que j'ai le plus apprécié car c'est elle qui évolue le plus. Au premier abord, on la voit comme une jeune femme assez égocentrique, superficielle et qui n'a aucune gêne. Elle est très effrontée et n'a pas sa langue dans sa poche. Elle finit par s'installer dans la maison d'hôtes avec les autres à cause de problèmes d'argent et commence à tisser des liens d'amitié avec chacun d'eux. On découvre d'autres de ses facettes au cours de l'aventure, gentille et très compréhensive qui a parfois des coups de folie comme tous les autres personnages avec qui elle vit.

     La fin est assez sympathique et est à l'image du reste, ils ont bien fait de rajouter des épisodes puisque dans l'ensemble il n'y avait aucun fil conducteur. Cela nous a seulement permis de nous détendre un peu plus longtemps. J'ai été très triste de quitter toute la bande car j'ai fini par m'attacher naturellement à eux.

    En conclusion, Eulachacha Waikiki ne plaira pas à tout le monde, il faut aimer son humour étrange et ne pas s'attendre à voir des romances palpitantes et qui mettent du baume au cœur, loin de là. Mon 8/10 sort un peu de nulle part et n'est pas à mes yeux une note méritée, je dirai que c'est une note qui reflète assez bien mon engouement pour ce drama, pour tous les moments où j'ai eu des fous rire interminables !  

     ~ Et vous, qu'avez-vous pensé de ce drama ? ~


    8 commentaires
  •  

    27/04/2018  est une date importante car les deux Corées mettent fin à la guerre et prévoient de faire revenir la paix. Pour les curieux, je vous invite à lire cet article pour comprendre un peu plus les enjeux derrière cette rencontre historique (cliquez ici) Bien sûr, rien n'est certain et les choses sont bien trop compliquées pour qu'on puisse mettre ces dernières dans l'ordre le plus rapidement possible mais c'est une nouvelle histoire qui commence et un bel espoir pour tous les coréens. Je pense surtout aux familles qui ont été séparées et qui souffrent encore de cette politique injuste, je leur souhaite en tout cas tout le bonheur du monde ! 

     ------------------------------ -------------------------------------

     

     Hello tout le monde !!! J'espère que vous allez tous bien, moi ça va super.. en ce moment, je ne fais qu'enchaîner les dramas et je dois dire que cela faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé. Ça fait un bien fou de se jeter dans ses dramas sans penser aux problèmes quotidiens ^^ J'ai fait un petit tour sur le site Asianwiki et wouaw, il y a pas mal de dramas qui vont voir le jour..! A commencer par le très attendu Why Secretary Kim tenu par un casting tout simplement génial ! Park Min Young sera là cette année également et elle jouera dans cette rom-com à mon plus grand bonheur ^^

    Je suis impatiente de revoir le sublime Lee Jun Ki aux côtés de l'actrice Seo Ye Ji dans le drama Lawless Lawyer.. le synopsis, les teasers, le casting.. ça promet un été mouvementé ! Mais surtout, j'ai une folle envie de découvrir l'univers du prochain drama Come Here and Hug Me qui a l'air super. Au vue des teasers, j'ai l'impression que ce sera un drama léger et dramatique à la fois, le genre de drama que j'adore regarder et puis j'approuve totalement le casting qui sera pour moi une découverte (l'actrice principale ne jouant que des rôles secondaires et l'acteur principal qui m'est encore inconnu) Sinon, je suis bien tentée pour regarder Mistress, Suits ou bien encore Sketch qui sont quand même intéressants. Côté Taïwan/Chine, ce n'est pas vraiment la folie haha. Between me tape dans l’œil, Only Side By Side With You également.. m'enfin, on verra bien  Maintenant, je vais parler des dramas que j'ai terminé et commencé depuis le mois dernier... N'hésitez pas à me parler de vos journaux de visionnage, je serai heureuse de lire tout ça ! ^___^

      ------------------------------ -------------------------------------

     

    Dramas terminés

    Lion Pride

    Statut : 16/16

    Note finale : 7/10

    Verdict :  Pouvait mieux faire ! - Et oui, j'étais pas mal frustrée devant ce drama parce que ça manquait de pep's. C'est une sympathique comédie romantique et j'ai trouvé qu'il y avait aussi un travail derrière le scénario ce qui est pour moi une petite surprise étant donnée que c'est un drama taïwanais. Même si la plupart du temps on était seulement focalisé sur l'affaire du cambriolage qui a impliqué les familles des deux protagonistes, j'ai aimé suivre leur enquête et les personnages sont également intéressants. Les dialogues sont loin d'être niais ou superficiels et la romance est assez mature d'une certaine façon même si elle manque d'étincelles car j'avoue m'être ennuyée devant ce couple. Cependant, même si j'en garde un bon souvenir, je n'ai pas complètement accroché et je pense que le scénario aurait pu être bien plus prenant.

     

    Mother

    Statut : 16/16

    Note finale : 10/10 (mention coup de cœur)

    Verdict :  Bouleversant - C'est rare, mais je crois que j'ai versé énormément de larmes pour ce drama. Au début, c'est seulement une histoire de kidnapping et puis, au fur et à mesure que l'histoire avance, on découvre tout un tas de sujet sur la vie et les relations humaines. Ce drama est beau, très beau et heureusement, j'ai saisi pas mal de choses concernant tous les messages qu'il a voulu transmettre. Cette relation mère/fille (bien que ce soit un kidnapping) est terriblement touchante et a bouleversé la vie de chaque personnage. Même si au fond on le sait, je dois dire qu'après avoir regardé ce drama, on se rend réellement compte de l'importance d'avoir une famille qui nous aime et qui nous voit grandir dans un environnement sain parce que c'est grâce à cet amour que l'on devient qui on est. Magnifiques prestations au passage !

     

     

     

    Eulachacha Waikiki

    Statut : 20/20

    Note finale : 8/10 (mention drama affectif)

    Verdict :  Plaisir coupable ! L'article critique ne va d'ailleurs pas tarder ! ^^ Alors ce drama est tout simplement hilarant et les mots me manquent pour décrire mon engouement face à ce dernier. Certaines personnes me prendront pour une folle étant donnée la bizarrerie des personnages et le surjeu des acteurs mais c'est ce qui pour moi a fait tout le charme du drama. Le scénario est inintéressant, il n'y pas vraiment d'histoire qui tienne la route, les personnages semblent sortir tout droit d'un asile psychiatrique et l'humour est limite grotesque ici mais bon sang, je me suis marrée comme jamais ! J'aurai aimé que le drama ne se termine jamais, un peu comme avec la fameuse série Friends et puis dire au revoir aux personnages a été un moment douloureux c'est pour dire ^^ Je ne le conseillerai pas forcément parce que certains risquent de tomber des nues mais si vous voulez passer des moments de folie, à rire bêtement jusqu'à avoir mal au ventre, alors n'attendez plus, foncez !!!!

     

     

     

    Dramas en cours de visionnage

    Grand Prince

    Statut : 16/20

    Verdict : Déception - Globalement jusqu'à maintenant (et même dès les premières minutes du premier épisode bizarrement) je suis déçue. Le premier épisode m'a d'ailleurs rendu confuse entre les changements temporels et le fait qu'ils prennent un bout important de l'histoire pour le présenter au tout début, ça gâche le visionnage et ça reste quand même un bon petit spoil pour nous les téléspectateurs. Il y a certes pas mal de rebondissements mais c'est dans l'ensemble assez répétitif et finalement, le drama ne sort pas du tout du lot. Entre les amourettes, la corruption, le pouvoir, le trône et la rivalité entre les deux princes, ce n'est pas la première fois que je vois ça. Pourtant, je ne m'ennuie pas du tout et je tiens également à souligner mon admiration pour le jeu des acteurs qui est quand même bluffant (Jin Se Yeon est LA surprise dans ce drama !) je me suis naturellement attachée aux personnages pour leur loyauté et la romance est incroyablement jolie pour le coup. On s'approche de la fin ce qui ne m'enchante tout de même pas mais bon, ses similitudes qu'il a avec certains dramas (The Princess Man ou bien encore Queen Seven Days..) me laisse un goût amer jusque-là malheureusement. Il manque ce quelque chose mais.. quoi ?

     

     

    My Husband Oh Jak Doo

    Statut : 12/24

    Verdict : Mauvais - Là aussi, tous les ingrédients y sont pour que ce soit un bon petit drama mais ça ne marche pas pour ma part. J'ai beau attendre que les choses bougent et qu'il y ait un "déclic", il n'y a rien qui me fait dire que c'est un bon drama. J'étais contente de revoir UEE mais elle me déçoit, épisode après épisode et pourtant je sais qu'elle est capable de faire bien mieux que ça. C'est peut-être son personnage ? Je ne sais pas ce qui me déplaît réellement mais je n'accroche pas à leur histoire de faux couple, ce n'est pas dynamique. La seule chose qui tient la route pour l'instant c'est cette histoire de vengeance tournant autour de l'héroïne. Il y a encore pas mal de mystères à résoudre et même si j'ai envie d'abandonner le drama, je vais continuer l'aventure pour voir la fin qui leur est réservée. Des avis là dessus ? Je suis curieuse haha.

     

    My Mister

    Statut : 1/16

    Verdict : Bon début - IU est de retour !!! Et purée, son rôle est bien différent de ce qu'elle a pu interpréter auparavant. Le premier épisode était assez long mais je suis très curieuse de connaître un peu plus les personnages et leur histoire. Ça a l'air d'être un drama humain, assez réaliste et émouvant.. je vais sûrement attendre la fin de sa diffusion pour le regarder d'une traite ! ^^

     

     

     Children of a Lesser God

    Statut : 4/16

    Verdict : Intéressant ! - J'ai fait une pause pour celui-là parce que je n'ai toujours pas trouvé de fansub. Les seuls sites que j'ai trouvé font des traductions assez médiocres malheureusement donc je préfère attendre pour pouvoir comprendre l'histoire qui s'annonce très prometteuse et apprécier ce drama à sa juste valeur. Tout ce que je peux dire c'est que le début était vraiment intéressant et ce duo d'enquêteurs promet d'être génial !

     

     

    ~ Et vous, que se passe-t-il dans votre journal de visionnage ? ~ 


    7 commentaires
  • Misty

    Titre Original : 미스티
    Année : 2018
    Épisodes : 16 (65 min)
    Genre : Mélodrame - Romance - Crime
    Chaîne de Diffusion : JTBC
    Casting :

                Kim Nam Ju               Ji Jin Hee              Jeon Hye Jin           Im Tae Kyung              Jin Gi Ju

               (Go Hye Ran)            (Gang Tae Uk)           (Seo Eun Jo)           (Ha Myeong Wu)          (Han Ji Won)

     

    Synopsis : 

     

    Go Hye Ran est une présentatrice populaire pour un journal télévisé. Elle y travaille assidûment. Mais un jour, elle devient la principale suspecte dans une affaire de meurtre. 

    Gang Tae Uk, son mari, a travaillé comme procureur dans le passé et est à l'heure actuelle devenu un défenseur public. Bien que leur mariage ne se porte pas bien, Tae Uk décide de défendre sa femme..

    Scénariste : Kim Jae In
    Taux d'audience : 
    6.3% (nation large) 
    Où le visionner ? : 
    Disponible sur Myasiantv en VOSTA

    Original Soundtrack : Painful Love (Lee Seung Chul) - Knockin' On Heaven's Door (KLANG- Don't Cry (KLANG) - Someday (Lee Seung Chul) - Eternity (Min Young Ki) - The Road (Im Han Byul)

     
     OST du Drama :

      "Painful Love" de Lee Seung Chul

     

    ~ Ce que j'en ai pensé ? ~

     

    Park Léna : 9/10 
    JustB : 8,5/10  [Lire son article ici]

     

    Salut tout le monde.. j'espère que vous allez bien ! Ça fait un bon moment maintenant que je n'ai pas sorti d'article, honte à moi mais.. je me rattrape avec un nouvel article critique sur le drama Misty ! Comme vous pouvez le constater, c'est ma première collaboration avec le blog Just-undrama (un très sympathique blog de dramas comme je les aime ! ^-^) je remercie la webmiss d'avoir accepté cette échange et surtout, grâce à cet article, j'espère que l'on vous aura donné encore plus envie de regarder ce drama qui est un petit bijou de l'année 2018 ! Bonne lecture ❤

    -------------------------------- -------------------------------------------------------

    JustB >> Misty est un drama dont la sortie est passée plutôt inaperçue et je me souviens de m’être lancée dans l’aventure en mode : “de toute façon je n’ai rien à perdre”. Eh bé, si je m’attendais à ça...En réalité, Misty se révèle être un excellent drama de suspense porté sur une enquête principale : trouver le responsable de la mort de Kevin Lee. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, Misty ne plonge aucunement dans les classiques de dramaland. Il revisite le genre non seulement en alliant subtilement l’enquête aux médias, mais surtout en apportant l’excuse d’un meurtre pour en réalité développer une intrigue centrée sur des personnages finement bien écrits. 

    Park Léna >> Pour ma part, j’étais bien décidée à le commencer seulement après avoir lu les excellents avis des dramavores (clin d’oeil à la webmiss de World-of-Drama-Passion wink2) bien que l’histoire m’intriguait, le fait que le drama soit passé au début inaperçu ne me donnait pas particulièrement envie de me jeter dans l’aventure. Pourtant, j’avais besoin d’un bon drame pour équilibrer mon journal de visionnage et pimenter un peu mon année de dramatage. Résultat : j’ai été bluffée tout au long de l’histoire. Le drama a d’ailleurs connu pas mal de succès à travers les réseaux sociaux, nous laissant chaque semaine dans une impatience folle. Misty fut un drama particulièrement addictif durant ces derniers mois grâce à son histoire passionnante et à ses personnages plus ou moins épiques. Cependant, ce n’est pas un grand coup de cœur pour autant et c’est un avis purement personnel bien sûr ^^ J’ai adoré en effet et l’article ne vous montrera pas le contraire mais c’est juste que ce n’est pas un drama que j’affectionne particulièrement !

     

     Un scénario en béton 

    Park Léna >> Le point fort de Misty est sans conteste son écriture ; que ce soit au niveau des intrigues, des personnages, tout est traité avec beaucoup de finesse. J'avais l'impression de revoir les dramas comme Mask ou bien encore Secret, Love qui m'avaient à l'époque épaté tant leurs histoires étaient absorbantes. J'ai senti le travail acharné du scénariste, toutes les intrigues sont bien construites de façon à ce qu'elles laissent place à un final explosif. Depuis le début, tout est calculé, rien n'est laissé par hasard et heureusement je n'ai à aucun moment trouvé que l'histoire traînait en longueur, bien au contraire, ce fut 16 épisodes intenses et incroyablement captivants. Chaque semaine, j'étais surprise par ce que l'histoire nous réservait et j'étais surtout heureuse de pouvoir regarder un drama aussi authentique. Cette enquête tournant autour de l'héroïne est très intéressante et au fil de l'aventure, on essaie de découvrir l'identité du meurtrier. On se met à notre tour à émettre des hypothèses et à se douter de tous les personnages car tout est possible. J'ai apprécié le fait que le drama prenne le temps d'introduire ses personnages et de développer les relations, c'est pour moi une façon de rendre les téléspectateurs encore plus curieux sur les dénouements et d'essayer de rassembler tous les puzzles pour deviner l'identité du meurtrier. Il n'y a aucune redondance, les multiples rebondissements sont solides et sincèrement, j'ai attendu longtemps un drame de ce genre et Misty est apparu au bon moment ! Misty ce n'est pas seulement une enquête policière, il y a aussi beaucoup de messages derrière tout ça. Que ce soit sur l'amour, le mariage, les médias, la corruption, la concurrence... les personnages sont parfois sans pitié mais c'est la société qui les pousse à commettre parfois l'irréparable. Même si on ne peut pas toujours comprendre les actes des personnages, quand on prend du recul et qu'on se demande si l’on serait capable de le faire dans la vraie vie, et bien on se rend compte que finalement tout est possible et que quels que soient nos choix, on reste humain.

    JustB >> Oui, sans conteste, Misty est excellent grâce à son scénario si bien ficelé. Pendant 16 épisodes, le drama se centre sur l’enquête policière sans en dévier. Plus d’une fois j’ai cru qu’il développerait des histoires parallèles en explicitant par exemple le côté Chaebol et son organisation corrompue. Mais non rien de tout cela, on les évoque, puis on revient sur notre enquête et ça c’est exceptionnel. Le drama sait où il veut nous mener. Episode après épisode, il m’a tourmenté en évoquant diverses hypothèses sur le fameux meurtrier et indéniablement tous les personnages sont devenus des coupables potentiels. Comme l’a souligné Léna, cette trame si bien construite ne peut que nous conduire vers un final explosif. Ce final est effectivement rendu possible grâce à l’affinité que nous avons avec les personnages. Plus nous les découvrons et plus nous doutons de leur innocence dans cette affaire. Vous l’aurez compris, il est impossible de rester impassible devant notre écran. 

    Misty m’a également profondément touché par son côté humain. Certes, le drama se présente comme d’apparence très froide notamment par sa réalisation que nous explicitons plus bas, mais cela est contrasté par les sentiments des personnages. Au fur et à mesure, le couple principal se met à nu et indirectement témoigne de toutes nos petites faiblesses humaines. C’est cet aspect qui m’a le plus marqué et m’a fait réaliser que Misty était plus qu’un drama d’enquête, c’est un drama qui nous fait réfléchir sur nos faiblesses, nos erreurs et comment on peut y remédier. 

     

     Des personnages charismatiques et nuancés 

    Park Léna >> Misty ne serait pas vraiment l'excellent Misty sans ses personnages incroyables ! J'ai adoré leur complexité, leurs interactions et leurs contradictions, et il y a clairement une évolution dans chaque personnage. Personne n'est laissé de côté, le scénariste a pris le temps de tous les développer et de leur donner une place importante dans l'histoire. L'actrice qui a interprété Go Hye Ran est époustouflante, elle a un grand charisme et j'ai trouvé que son personnage inspirait un certain respect. Go Hye Ran est une femme ambitieuse, déterminée, travailleuse et est parfois sans scrupule pour réussir. On voit au début une femme froide qui n'a pas peur de se faire des ennemis et j'avoue avoir eu beaucoup de mal à comprendre ses choix. Elle n'a certes pas une vie très heureuse malgré la gloire et on comprend plus ou moins pourquoi son couple bat de l'aile. Elle se montre parfois égoïste et ne dégage aucune sympathie vis-à-vis de son mari qui ne supporte pas cette situation. Je dois dire qu'avec tout ce qui lui est arrivé concernant le meurtre, elle finit par changer et nous montrer d'autres de ses facettes. C'est une Go Hye Ran plus chaleureuse qu'on découvre petit à petit, elle a toujours la tête sur les épaules et n'est pas une femme rancunière pour autant. Son amitié avec sa collègue est un point que j'ai adoré suivre, d'abord ennemies, elles finissent par s'entraider et à s'ouvrir l'une à l'autre. On voit clairement que ce meurtre a changé pas mal de chose dans sa vie et notamment sa relation avec son mari (je reviendrai sur ça plus tard) En bref, Go Hye Ran est une héroïne épique, son charisme fou, ses multiples facettes, son combat pour prouver son innocence... tout cela l'ont rendu mémorable. Son mari, à savoir Tae Wook est aussi un personnage très intéressant que j'ai apprécié au fil de l'aventure, bien plus que je ne l'imaginais. C'est un homme sérieux et compréhensif qui n'a d'yeux que pour sa femme, il est amoureux d'elle depuis le premier jour où il l'a vu et souffre sans cesse de ce manque d'amour et de communication dans son couple. On découvre également plusieurs de ses facettes et les péripéties tournant autour de lui m'ont totalement retourné le cerveau.

    JustB >> Oui effectivement je pense que le scénariste a voulu nous retourner le cerveau avec tous ces personnages hyper réfléchis. Personnellement j’étais bluffée, et ce jusqu’à la toute fin du drama, de voir à quel point les personnages pouvaient avoir plusieurs facettes...ça m’a rendu complètement folle haha. Le personnage phare du drama est sans aucun doute Go Hye Ran, une femme charismatique qui n'a jamais froid aux yeux en se mettant constamment en danger pour conserver sa place et monter plus haut dans la hiérarchie. Personnellement j'étais totalement fascinée par cette anti-héroïne totalement imprévisible. Elle m’a dérouté plus d’une fois dans ses choix, notamment ceux concernant Kevin Lee. Choix qui au début me paraissaient révoltant mais qui au final en y réfléchissant semblaient s’imposer pour aider Hye Ran à avancer. Hye Ran est sans aucun doute celle qui évolue le plus, même si au fond, elle reste ce personnage plein de prestance du début à la fin. Pour rendre encore plus imposant le personnage, le scénariste a décidé de rendre ses relations tumultueuses. Celle d’abord avec son mari, où la communication ne passe plus, mais aussi celle avec ses collègues. A part le petit gus assistant et son amie journaliste, elle ne s’entend avec personne ou du moins garde une relation soit purement professionnelle, soit conflictuelle. Bien entendu, Hye Ran a toujours le dernier mot, ce qui pousse encore plus à l’admiration. 

    En ce qui concerne, Tae Wook, le mari d’Hye Ran, j’ai tout de suite cerné le personnage. L’avocat délaissé qui soutient dans l’ombre sa femme coûte que coûte. Personnellement je l’ai beaucoup soutenu dans la reconquête de son amour perdu, mais en même temps, vu comment sa femme le traitait, j’avais envie qu’il aille voir ailleurs. Heureusement, le drama prend une autre tournure et ma vision des choses a suivi aussi le mouvement. On peut dire que Tae Wook m’aura bien surpris aussi dans certains de ses agissements. Il faut croire que le scénariste a décidé de n’épargner aucun personnage, même ceux qui nous paraissent les plus sereins. En tout cas ce sont des personnages hyper intéressants et qui nous font suivre le drama avec grand intérêt. 

    Je ne sais pas si on peut parler de romance à proprement parler dans ce drama. Tout comme l’enquête principale, elle n’est qu’un prétexte pour mettre en avant la complexité des personnages principaux. On a ici un couple marié, Hye Ran et Tae Wook, qui a un fort problème de communication. Un paradoxe quand on sait que notre héroïne est présentatrice d’un journal télé. Effectivement, le couple s’évite et le spectateur doit être patient pour en découvrir la raison dévoilée plus loin dans le drama. En tout cas, j’ai beaucoup aimé observer la reconstruction très lente du couple. Une reconstruction qui se réalise par le meurtre de Kevin Lee dont Hye Ran est soupçonnée. Etant avocat, son mari va effectivement tout faire pour l’innocenter. Le voir aussi impliqué pour sa femme m’a profondément touché et j’avoue en avoir voulu à Hye Ran de délaisser cet amour qui est toujours trop facilement à sa portée. En effet, j’avais l’impression d’un amour à sens unique pendant une bonne partie du drama, mais j’admets m’être trompée en élucidant l’énigme qu’est Go Hye Ran. On a donc ici une romance voilée, assez peu démonstrative, mais qui est paradoxalement indispensable au drama. 

    Park Léna >> La remarque de ma collaboratrice est intéressante, depuis le début et au fil des épisodes on a un peu l’impression que l’un éprouve des sentiments plus forts que l’autre mais quand on finit le drama, on remet beaucoup de chose en question concernant cette relation complexe et on comprend un peu l’énigme de chacun. C’est une romance sincère qui avait seulement besoin de s’épanouir. Tous deux construisent une nouvelle relation lentement et pour ma part, l’ironie dans tout ça est que grâce à cette affaire qui a bouleversé la vie de chaque personnage, ils ont pu se rapprocher, retomber amoureux et se faire confiance comme dans un couple normal. Pourtant, derrière ce meurtre, se cache des choses bien plus troublantes qui au final laissent le téléspectateur dans un sentiment de compassion. Et puis, nous avons ici une romance assez mature pour une fois ^^

    Seo Eun Joo qui est l’ex-meilleure amie de Go Hye Ran et la femme de Kevin Lee m’a également beaucoup marqué. Je félicite d’ailleurs sa prestation qui est quand même épatante. C’est un personnage que j’ai trouvé très malsain depuis la mort de son mari. Derrière son sourire chaleureux, se cache une femme rancunière et sans scrupule. J’ai l’impression qu’elle a toujours été jalouse de notre héroïne, pour son succès et surtout qu’elle avait depuis le début des doutes sur sa liaison avec son propre mari. On aurait dit qu’elle attendait une occasion pour montrer ses griffes et détruire la réputation de son amie. J’ai eu beaucoup de mal à comprendre ses motivations et je dois dire qu’elle m’a pas mal agacé à accuser sans cesse notre héroïne sans chercher à connaître la vérité. Je reproche d’ailleurs aux enquêteurs de s’être trop focalisés sur Go Hye Ran et d’avoir laissé échapper plusieurs indices importants. Je pense que si j’avais été à leur place, la première personne que je soupçonnerais, ce serait la femme de Kevin Lee, à savoir Seo Eun Joo.. surtout que tout le monde était au courant concernant la relation entre ces trois personnages. Nous avons également Ha Myung Woo qui est un personnage mystérieux, on se pose beaucoup de question sur ses motivations et son lien avec notre héroïne. Il m’a surprise plus d’une fois et cela jusqu’au dernier épisode, j’ai eu une peine immense pour lui car j’aurai aimé qu’il ait une fin différente et moins brutale.

    Je n’oublierai pas les autres personnages que j’ai beaucoup affectionné tout au long, que ce soit la journaliste Han Ji Won, le chef de Go Hye Ran, ses collègues ou bien encore le fameux Kevin Lee.. tous sont très intéressants.

    JustB >> Je suis bien d’accord avec toi, Seo Eun Joo est un personnage qui devient de plus en plus glauque. J’avais aussi cette impression d'acharnement injuste sur son amie puisqu’elle n’avait que peu de preuve. On a bien un scénario imprévu puisque j’avais imaginé un sort cohérent à ce personnage qui n’est jamais arrivé. 

    Ha Myung Woo, l’ami d’enfance de Hye Ran m’a aussi beaucoup touché. Le personnage reste bien mystérieux et seul son passé lugubre nous est présenté. Je suis aussi assez révoltée concernant la fin qui lui est réservée. Il méritait beaucoup mieux...Son sort prouve que le monde est parfois injuste et que ce genre de cas arrive peut être bien trop souvent dans la réalité.

    Le directeur de la chaîne TV Jang Gyu Seok m’a aussi marqué par son rôle de patriarche. On a au début l’impression d’un homme corrompu, obsédé par l’argent et le pouvoir, mais encore une fois, le scénariste dévoile une autre facette du personnage, celui du père de famille. Il protège dans l’ombre ses employés comme les membres de sa propre famille et ça c’est vraiment un grand pas dans la société coréenne. Surtout dans une aussi grande entreprise. Cela m’a rappelé un peu l’excellent Misaeng

     

     Une réalisation à couper le souffle 

    La réalisation est absolument sublime et donne indéniablement beaucoup de cachet au drama. La majeure partie des plans sont sombres et épurés, participant à donner cette aura  mystérieuse autour des personnages. En effet, ces derniers sont sublimés par des contrastes de lumières et de plans qui valorisent leur allure charismatique. Dès les premières secondes, le spectateur comprend qu’il est entré dans un drame sombre en étant glacé par la froideur des plans, froideur accentuée par la neige et la nuit. Misty a donc une réalisation de toute beauté qui m’a donné plus d’une fois la chair de poule. En cela, j’aurai tendance à la comparer à celle de Mask, qui m’avait également bluffé. 

    Park Léna >> Je pense que je ne vais trop parler de la réalisation, tu as tout dit haha. Le drama est sombre du début à la fin, voire étouffant. On a tellement envie que tout cela finisse et que justice soit faite. La réalisation est grandiose et a fait la moitié du boulot je pense car sans ça, il manquerait quelque chose. Les premières minutes du drama vous donneront grandement envie de dévorer toute l’histoire et je le redis encore une fois, que ce soit les OST ou bien encore la réalisation, j’ai été bluffée.

     

     Conclusion 

    Park Léna >> Je peux dire que ma collaboratrice et moi avions beaucoup apprécié le drama, un peu plus chaque semaine. La fin n’est pas parfaite c’est sûr et même si je ne l’imaginais pas comme ça, je me dis qu’elle n’est pas plus mal tout compte fait. Cela explique beaucoup de chose et elle reste cohérente avec tout le reste même si elle est surprenante en soi. Misty a rendu ses personnages complexes mais tellement attachants malgré tout, mettant finalement en lumière les relations humaines. Un petit chef d’oeuvre!

    JustB >> Bien qu’il ne soit pas un coup de cœur, Misty est un drama qui frôle le sans faute. Au fur et à mesure des semaines je voyais qu’il montait en puissance sans que la pression ne retombe. Ce n’est généralement pas le style de drama que j’affectionne, mais je dois avouer avoir pris plaisir à lancer les épisodes chaque semaine. De bout en bout, le drama m’a plu, même si je m’imaginais une autre fin… comme le souligne ma collaboratrice, celle ci reste  à l’image du drama. Misty comme son nom l’indique, installe bien cette brume mystérieuse sur l’ensemble de ses personnages, révélant parfois des choses que l’on ne soupçonnaient pas. Une brume qui nous indique clairement de toujours se méfier des apparences. Si vous avez envie de voir autre chose que les classiques de dramaland et si vous envie de cogiter un peu, nous vous conseillons absolument ce drama!^^  

     ~ Et vous, qu'avez-vous pensé de ce drama ? ~ 


    8 commentaires
  •  Salut tout le monde ! J'avais complètement oublié de vous sortir le journal de visionnage du mois de Janvier, du coup j'en profite pour parler aussi du mois de Février. Je dois dire que l'année 2018 commence plutôt bien et promet beaucoup de chose pour le moment. J'ai pu reprendre le drama chinois Bu Bu Jing Xin qui est la version originale de Moon Lovers (j'espère qu'il me plaira autant que le version coréenne !) Sinon, j'ai dernièrement terminé le magnifique drama Just Between Lovers (j'ai également mis en ligne la critique sur le blog pour que vous sachiez plus en détail ce que j'en ai pensé globalement) Il y a beaucoup de dramas qui me font de l’œil jusqu'à maintenant ; tout d'abord Misty qui fait pas mal de bruit sur les réseaux sociaux. Je suis également tentée par Radio Romance pour le casting, Children of a Lesser God m'intrigue énormément (et c'est un drama policier !) Grand Prince m'a l'air prometteur, d'autant plus que c'est un drama historique (ça fait longtemps que je n'en ai pas regardé..) My Mister pour revoir la petite bouille d'IU dans les petits écrans, Are You Human Too a l'air très prometteur aussi.. et même si je ne suis pas fan de l'actrice principale, je croise les doigts pour que ce soit un drama surprenant ^^ Du côté de la Chine.. Mr Right, Pretty Man et The Big Bug m'ont l'air bien sympathiques.. à voir si l'occasion se présente ! Assez parlé, voyons voir ensemble ce que j'ai pu regarder durant ces deux premiers mois de l'année..

     

     

    Sympathique mais...

    I Am Not a Robot / 로봇이 아니야

     

    6,5/10 >> En soit, le drama est clairement ridicule mais d'une force...inimaginable ! Cette histoire de faux robot m'a pas mal choqué et je ne pensais vraiment pas qu'elle était la trame principale sur laquelle le scénariste a pu travailler. Je veux dire par là.. qu'une humaine se faisant passer pour un robot... c'est quand même tout sauf anodin et essayer de prendre l'histoire au sérieux a été assez compliqué pour ma part. L'héroïne était beaucoup trop expressive, les situations sont étranges et surjouées et puis surtout, j'ai eu de la peine pour la naïveté de notre héros. M'enfin, si je devais fermer les yeux sur ces imperfections qui ne sont clairement pas passées inaperçues, I Am Not a Robot est un excellent divertissement ! C'est un avis assez contradictoire je le sais bien mais je vous avoue que j'ai passé un agréable moment devant cette jolie rom-com. J'avais l'impression de revenir à mes premières années de dramatage et clairement, la romance est LE point fort du drama. On passe par plusieurs états devant ce couple adorable, entre les moments drôles, les moments tristes, les moments joyeux et les moments romantiques.. c'était une rom-com vraiment rafraîchissante ! J'ai fondu devant le sourire de Yoo Seung Ho (son personnage est d'un touchant fou ^-^) et je me suis surtout attachée à Chae Soo Bin comme à mon habitude, cette actrice est géniale et je ne le redirai jamais assez ! L'article critique ne va pas tarder d'ailleurs.. 

     

    WTF mais j'adore !

    Eulachacha Waikiki / 라차차 와이키키

     

    Episode 6/16 >> Je ne m'y attendais pas mais ce drama est presque un coup de cœur ! Il a réussi à illuminer mes sombres journées et franchement, ça faisait longtemps que je ne m'étais pas autant marrée ^^ Certes, l'humour est très présent et peut être parfois lourd quand on a du mal à prendre les choses au second degré mais moi j'adore pour le moment ! Les personnages sont ultra attachants et ce côté fou-fou qu'ils ont fait tout le charme du drama. Les scènes sont parfois grotesques et on se demande même si ça ne vient pas de l'imagination des personnages mais au final on se rend compte que ces derniers vivent vraiment ces drôles de péripéties tout en les prenant à la légère. Je pense que je deviendrai folle si j'habitais avec eux en tout cas ^^ Heureusement qu'on a des scènes touchantes et un peu plus "sérieuses" pour équilibrer un peu tout ça et j'attend avec impatience la romance (s'il y en a plusieurs, tant mieux !) Et puis, pour une fois que j'ai l'occasion de regarder un drama sans vouloir à tout prix une romance ! Je ne le conseillerai pas dans l'immédiat parce que je sais d'ores et déjà que ça ne plaira pas à tout le monde mais si vous voulez vous détendre un peu et rigoler pour des choses bêtes et inutiles, alors c'est le drama parfait !

     

    Bon début..

    Mother / 마더

     

    Episode 2/16 >> Sans surprise, j'ai aimé les deux premiers épisodes qui étaient riche en émotions. J'avais d'ailleurs vu la version japonaise il y a quelques années déjà donc je pense que cette version me plaira tout autant ! Le drama traite un sujet sensible et qui me touche beaucoup, à savoir la maltraitance infantile. Ce drama est révoltant, on est en colère, on est confus et on veut à tout prix que l'héroïne fasse quelque chose pour sortir la petite des griffes de sa mère (et surtout de son ignoble petit-ami qui vit avec elles) On sait que l'acte de l'héroïne (celui d'avoir kidnappé l'enfant pour la protéger) est illégal et assez maladroit (elle aurait pu la protéger d'une autre manière sans se forcer à commettre l'irréparable) mais on comprend que c'était au dessus de ses forces et qu'elle voulait la protéger à tout prix telle une mère protégeant son enfant. Elle comble en quelque sorte ce "vide" qu'elle ressent par cela car elle n'a pas eu une enfance joyeuse elle non plus. Ce drama s'annonce bouleversant, à poursuivre sans hésitation !

     

    Mouais. Bof.

    Hwayugi / 화유기

     

    Episode 1/20 >> Oui je sais, je n'ai pas à juger ce drama après avoir vu qu'un seul épisode mais que voulez-vous.. mes premières impressions sont vraiment mauvaises pour le coup. Je suis déçue ça c'est sûr, et puis j'attendais tellement le retour de Lee Seung Gi avec impatience (c'est mon acteur préféré pour ceux qui ne le savaient pas !) Ce premier épisode était pour moi très étrange, tout est bâclé, on ne nous permet pas de rentrer dans le vif du sujet et au final, on se sent un peu frustré. Durant tout l'épisode je me demandais ce que je regardais et je pense très sincèrement que l'aventure va s'arrêter là pour moi malheureusement. Ce premier épisode était maladroit et c'est dommage parce qu'il y avait de bonnes idées et les premières minutes de ce premier épisode sont vraiment intéressantes (ça me faisait penser à Goblin et Master Sun en même temps pour l'ambiance et la réalisation) Bref, j'ai la flemme de poursuivre après une telle impression ! sarcastic

     

     ~ Et vous, qu'avez-vous commencé ? ~


    11 commentaires
  • Just Between Lovers / Rain or Shine

    Titre Original : 그냥 사랑하는 사이
    Année : 2017-2018
    Épisodes : 16 (65 min)
    Genre : Mélodrame - Romance
    Chaîne de Diffusion : JTBC
    Casting :

                                 Lee Jun Ho               Won Jin Ah              Lee Ki Woo            Kang Han Na

                             (Lee Gang Doo)           (Ha Mun Su)             (Seo Ju Won)           (Jeong Yu Jin)

     

    Synopsis : 

     

    Lee Gang Du rêvait de devenir joueur de football professionnel mais il est victime d'un accident au cours duquel son père décède. Malgré la rééducation, il ne pourra pas réaliser son rêve. Aujourd'hui, il vit de petits boulots sans lendemain, ayant totalement perdu la foi en l'avenir.

    Ha Mun Su est architecte. Au cours d'un accident dans son enfance, elle a perdu sa petite sœur. Elle vit encore avec la culpabilité d'avoir survécu et refuse de s'investir émotionnellement avec les gens.

    Leur rencontre va les aider à surmonter les blessures de leur enfance et aller de l'avant.

    Scénariste : Yu Bo Ra (Secret)
    Taux d'audience : 
    1.9% (nation large) 
    Où le visionner ? : 
    Disponible sur Viki et Myasiantv en VOSTA

    Original Soundtrack : I Open My Eyes (Zitten) - Aurora (Savina & Drones feat. Kim Kyung Hee) Just Missing Each Other (Ra.D) - That Day You Came To Me (Lee Shi Eun) - Stand By Me (Lee Chang Min) - What Do You Need To Say (Lee Jun Ho) - Where We (Ryu Ji Hyun feat. Kim Kyung Hee of April 2nd)

     
     OST du Drama :

     

      "I Open My Eyes" de Zitten

    ~ Ce que nous en avons pensé ? ~ 

     

     EN COLLABORATION... 

     

     Park Léna : 9,5/10 ❤

    Drama-Tique Silve : 9,5/10 ❤  [Lire son article ici]
     
     
     
    Park Léna >> Je suis quand même bien triste de n’avoir pas pu sortir l’article critique à temps, je pense que mes impressions auraient été beaucoup plus constructives et détaillées mais malheureusement, je n’ai pas trouvé suffisamment le temps de faire tout ça au moment même où j’ai fini les derniers épisodes de ce fabuleux drama ! C’est drôle, à ce moment-là, pendant que je me noyais dans ma tristesse (parce que c’était la fin du drama !) je voulais à tout prix partager avec vous tout mon ressenti et sortir l’article quelques heures après. J’avais vraiment beaucoup de chose à dire et je pense que la plupart d’entre vous savent combien mon amour est grand pour ce drama. J’aime toujours autant ce drama et j’ai toujours une tonne de chose à dire sur ce dernier mais je pense que je vais éviter d’alourdir l’article, ça ne pourrait que vous effrayer et ne pas vous donner envie d’y jeter un coup d’oeil haha ^^ Sandrine et moi avons d’ailleurs eu la même idée de faire une collaboration pour ce drama et d’en parler agréablement. Je crois fortement que vous constaterez le même ressenti même si l’on aura choisi toutes les deux une manière différente d’exprimer notre avis. 
     
    Sandrine >> Just Between Lovers est mon beau coup de cœur de ce début d’année 2018 et il a été instantané, dès le premier épisode <3 . Le drama n’est pas sans défauts mais j’ai tellement vibré en suivant l’histoire de Gang Doo et Moon Soo que ça ne m’a pas vraiment dérangée. Je peux dire que j’ai été conquise très rapidement malgré un sujet qui n’est pas des plus faciles à traiter. Gang Doo et Moon Soo sont deux survivants, à la fois au sens psychologique et littéral du terme, et leur rencontre va les amener à se replonger dans ce passé douloureux pour pouvoir aller de l’avant plutôt que survivre. J’ai été énormément touchée par leur parcours, d’autant que j’ai été concernée d’un point de vue personnel par ce qui est mis en scène autour du traumatisme qu’ont vécu les deux jeunes gens et je peux témoigner du réalisme de leurs réactions et de la difficulté de dépasser un événement de ce type, quel qu’il soit. J’étais donc sentimentalement très investie dans le devenir des deux personnages principaux et de leur entourage.
    C’est un drama qui propose un scénario vraiment bien écrit et réaliste sur la reconstruction, le pouvoir de la résilience et la nécessité de mémoire envers les personnes qui ont disparu et malgré quelques incartades un peu trop mélodramatiques, l’ensemble sonne juste et la romance toute douce et en retenue fonctionne vraiment bien. Elle prend parfois un peu le pas sur l’intrigue autour de l’accident mais l’OTP est vraiment trop adorable :) . Tous les personnages n’ont pas le même degré de développement, ce que j’ai parfois trouvé dommage, mais on finit par s’attacher à la plupart et on a envie de les voir connaître un dénouement heureux, après toutes les épreuves qu’ils ont traversé.
    Pour ne rien gâcher, mais j’y reviendrai plus en détail par la suite, la réalisation, la photographie et l’OST sont superbes.
    Mon cœur a battu la chamade tout au long de ce drama même si les raisons n’en étaient pas toujours rationnelles, je ne peux qu’être ravie d’avoir visionné Just Between Lovers, il m’a fait énormément de bien et je le recommande plus que chaudement.
     
    Vivre ou survivre  
     
     
    Park Léna >> Je pense que Sandrine a vraiment tout dit, d’autant plus que ce drama nous a vraiment plu à toutes les deux jusqu’au bout. Nous constations chacune l’enthousiasme de l’autre chaque fois que nous finissions un épisode de la semaine et pour le coup, on a été toutes les deux sur la même longueur d’ondes ^^ Just Between Lovers m’a fait vraiment ressentir tout un tas d’émotions et ce fut une agréable surprise dans l’ensemble. Très loin des comédies romantiques ou bien même des purs mélodrames, ce drama est humain et dégage une certaine réalité étonnante. Quand je dis étonnante, je parle vraiment de la façon dont interagissent les personnages, les mots qu’ils utilisent, leur comportement et j’en passe, ça pourrait être moi à la place de Moon Soo ou bien même Gang Doo.. tout simplement parce que les personnages n’en font pas des tonnes.  L’histoire n’est pas des plus originales ou bien même des plus palpitantes, mais le casting et les interactions entre les personnages m’ont amplement suffit pour apprécier le drama dès ses premières minutes. C’était même devenu une sorte d’addiction car chaque semaine, j’attendais la sortie des nouveaux épisodes avec une grande impatience et pourtant, les épisodes ne se terminaient pas vraiment sur une scène pleine de suspense. Je ne saurai expliquer la source de cet immense engouement mais je n’oublierai pas ces derniers mois de visionnage qui m’ont réchauffé à travers cette saison d’hiver !
     
    Cependant, même si j’appréciais grandement mon visionnage et avec un peu de recul, je dirai que le drama est loin d’être parfait. Il a des défauts et c’est normal (j’ai eu un peu de mal à m’attacher au couple secondaire et certains personnages méritaient un meilleur développement) mais ce qui m’a surtout dérangé c’est le fait que l’intrigue principale (concernant le passé commun des deux protagonistes) n’ait pas été assez approfondie. D’une part, la scénariste a fait un bon boulot sur l’écriture des personnages, leur psychologie, leur vision des choses après l'événement tragique mais d’une autre part, elle a oublié de mettre du piment dans cette intrigue. Je voulais que ce lien que partageaient nos deux protagonistes soit plus approfondi et que la scénariste en fasse quelque chose d’intéressant et de solide. J’avais l’impression qu’on passait à côté de ça durant toute l’aventure pour se consacrer à la romance et c’est dommage parce que les personnages étaient vraiment géniaux dans l’ensemble. 
     
    Hormis tous ces petits défauts, je peux quand même dire que j’ai porté un intérêt fou à ce drama et j’ai suivi cette belle aventure avec le sourire. J’ai aimé voir les personnages grandir, prendre des choix et aller de l’avant à leur manière. Et puis un point important.. après avoir regardé ce drama, je trouve qu'on prend réellement conscience des risques et des conséquences après l’effondrement d'un bâtiment et on met réellement en avant le point de vue des victimes après ce drame. 
    Just Between Lovers est difficile à classer parmi les genres, je ne sais même pas quel mot choisir pour vous expliquer pourquoi j’ai adoré mais tout ce que j’ai à dire c’est que c’était un très beau drama ^^
     
     
     Les personnages
     

    Sandrine >> Faisons un petit tour d’horizon des personnages principaux. Tout d’abord Lee Gang Doo, interprété par Jun Ho du groupe 2PM. J’ai vraiment adoré ce personnage et son interprétation, je dois dire que Jun Ho m’a impressionné, il rend son personnage avec pleins de nuances et doit rendre des émotions qui ne sont pas des plus faciles. Gang Doo, c’est un jeune homme à fleur de peau sous ses dehors de bagarreur. Il vit de petits boulots, sur des chantiers de construction notamment et va choisir de travailler sur l’ancien site de son accident. Il veut donner la sensation qu’il est fort, qu’il a surmonté son traumatisme, alors que ce n’est pas le cas, et au final, il se contente de vivre au jour le jour sans vraiment rien attendre de sa vie. Sa rencontre avec Moon Soo va être déterminante dans son évolution et sa guérison. Gang Doo est un personnage très touchant et même quand il prend des décisions improductives, celles-ci ont une explication psychologique. En tous les cas, Jun Ho signe une belle performance et je vais suivre ses prochaines apparitions en tant qu’acteur :)

    Park Léna >> Ça faisait longtemps que je n’avais pas autant apprécié un lead masculin et je dois dire que Junho des 2PM (Mr.Chief) m’a aussi grandement épaté ^^ Tout d’abord pour sa belle performance, humaine et solide et même si je ne le trouve pas énormément expressif (peut-être bien à cause de ses mignons petits yeux haha ?) il m’a touché ! Gang Doo est un personnage fabuleux, au début on le voit un peu réservé et renfermé sur lui-même. Il semblait se lasser de la vie et comme l’a si bien dit Sandrine, il se contentait de vivre au jour le jour sans rien attendre de sa vie mais après sa rencontre avec Moon Soo, sa vision des choses change petit à petit. On le voit s’épanouir et guérir doucement de son traumatisme. Il a peu confiance en lui et se sous-estime sans cesse (ce qui m’a pas mal agacé) et pourtant, Gang Doo est génial et j’en pèse mes mots. Il est courageux et généreux, c’est un garçon profondément gentil et sensible qui n’hésite pas une seule seconde à faire passer le bonheur des autres avant le sien et heureusement que Moon Soo était là pour le lui faire savoir ^^ La fin m’a fait un peu peur à cause des previews qui s'annonçaient fort dramatique (j’avais surtout peur que le drama tombe dans des clichés pas possible et qu’il nous laisse un goût amer) /SPOIL/on apprend que Gang Doo a une maladie grave et qu’il risque de mourir et tout ça après avoir commencé sa relation amoureuse avec Moon Soo/SPOIL/ Cependant, j’ai fermé les yeux sur ce dénouement puisque il ne vient pas par hasard. /SPOIL/c’était assez prévisible qu’il soit malade à cause de ses symptômes qu’on voyait au fil des épisodes./SPOIL/c’était plutôt bien construit malgré les quelques longueurs dans les derniers épisodes et heureusement, j’ai fini le drama sans regret. Bref, je ne dirai pas non pour revoir Junho car il a beaucoup de potentiel et il a réussi à donner à son personnage un charme inégalable. 

    Sandrine >> Il y a ensuite Ha Moon Soo, interprétée par une nouvelle venue, Won Jin Ah. J’ai aussi été conquise, je trouve que sa prestation sonne juste et elle n’en fait jamais trop. Moon Soo a vécu le même accident que Gang Doo, mais elle le gère différemment. Elle est bien intégrée dans la société, et travaille dans l’architecture, et elle se retrouve à travailler sur le même chantier que Gang Doo. Elle est calme et presque effacée d’extérieur et elle fait de son mieux pour pouvoir vivre “normalement”, tout en s’occupant de sa mère alcoolique. Moon Soo va aussi évoluer grâce à ses interactions avec Gang Doo et elle va enfin pouvoir exprimer ce qu’elle ressent. J’ai vraiment beaucoup aimé ce personnage même si j’ai eu un peu plus de mal avec ses réactions de “noble idiotie” dans les derniers épisodes, je trouvais qu’il y avait moins de fond. 

    Park Léna >> Très belle surprise du côté de l’actrice principale ! Je n’avais encore jamais vu Won Jin Ah dans un drama et je dois dire que grâce à celui-ci, elle aura sûrement encore plus d’opportunité pour jouer d’autres rôles dans les petits écrans. Son jeu était convainquant et elle m’a touché plus d’une fois. Moon Soo a également dû mal à avancer dans la vie à cause de l'événement tragique mais elle ne se laisse pas abattre pour autant et travaille dur pour survivre. Elle vit tous les jours avec le sentiment de culpabilité, d’avoir laissé sa sœur au moment du drame. Sa mère la fait sentir coupable également pour se débarrasser de son sentiment de culpabilité et passe ses journées à boire pour fuir la réalité. Moon Soo m’a beaucoup plu pour sa sincérité et sa franchise, c’est une femme forte malgré tout et elle est d’un grand soutient pour Gang Doo.

    Sandrine >> Mais ce qui fait que ces deux personnages m’ont vraiment touchée, c’est aussi leur relation, de l’amitié à la romance, qui est vraiment bien traitée :) Les choses se font sans précipitation, tout en douceur et là aussi d’une manière vraiment réaliste, malgré la mise en place d’un triangle amoureux que j’ai trouvé inutile. Franchement, cette romance a fait battre mon kokoro, d’autant qu’elle donne lieu a plein de moments vraiment cute et l’alchimie entre les deux acteurs fonctionne très bien. Et puis cette relation ne joue pas que sur le pendant romantique, et ça, c’est appréciable. Dans certains épisodes, elle prend un peu trop le pas sur le reste mais ça se rééquilibre par la suite.

    Park Léna >> Sandrine a tout dit concernant la romance, leur relation est forte et on le voit. Au début, c’est une amitié qu’on voit naître, sortie un peu de nulle part mais qui se renforce petit à petit ^^ Il y a une gêne profonde entre eux deux et pourtant quand ils commencent une conversation, ça devient intense. Ils ont toujours une tonne de chose à dire quand ils se voient et cette confiance qu’ils ont l’un en l’autre s’amplifie de jour en jour. La romance vient naturellement et j’ai vraiment apprécié tous leurs jolis moments intimes. Elle est pleine de tendresse et je dois dire que j’ai passé mon temps à fangirliser devant ce couple ! ^^ 

    Sandrine >> Je vais maintenant évoquer les deux second leads, Seo Joo Woon et Jung Yoo Jin, respectivement interprétés par Lee Ki Woo et Kang Han Na. J’ai eu beaucoup plus de difficultés à m’attacher à eux et à leur histoire. Pour tout dire, Joo Woon, physiquement, c’est mon style, donc il a fait beaucoup de bien à mes petits yeux, et son personnage a une histoire parallèle à celle de nos deux héros. J’ai eu plus de mal à cause d’un développement de personnage globalement moins poussé et son comportement général, que ce soit vis-à-vis de Moon Soo ou de Yoo Jin, reste en surface. A mon sens le quatuor amoureux n’est pas vraiment intéressant notamment du côté des second leads. J’ai par contre trouvé intéressant la relation Joo Woon/Yoo Jin qui est assez complexe mais qui n’a pas été aussi bien mis en scène que le couple principal, ce qui parfois les cantonne au rôle de “rival”, et pas toujours très subtilement. Mais les deux acteurs font bien le job et le dénouement de leur relation est  réaliste, et ça m’a plu que la scénariste ne tombe pas dans la facilité.
     

    Park Léna >> Je ne me suis malheureusement pas attachée aux seconds leads pour le coup. Soit ils n’ont pas été assez approfondis, soit ils l’ont été mais sous un mauvais angle. Ils ne m’ont pas intéressé et c’est dommage car leur relation est complexe et on aurait pu en faire quelque chose de plus prenant.  

    Sandrine >> En dernier lieu, je tiens à dire que les personnages secondaires sont pour la plupart très bien mis en lumière et qu’ils ont une part dans mon coup de coeur pour Just Between Lovers. Je vais surtout en évoquer deux: la “grand-mère”, Sook Hee, que j’ai adoré de bout en bout, grâce à l’interprétation superbe de Na Moon Hee. Et aussi Kim Kang Hyun (que je n’avais pas reconnu tout de suite) dans le rôle de Sang Man. Tous les deux brillent particulièrement dans leur relation avec Gang Doo et sont deux personnages extrêmement attachants. 

    Bon, je m’arrête là, désolé pour le pavé, mais il me semblait important de développer un minimum les personnages, j’espère que cela vous donnera une vision globale de ce que j’ai aimé ou non.

    Park Léna >> J’ai également beaucoup aimé les personnages secondaires et ils tiennent chacun une place assez spéciale. Entre la meilleure-amie de l’héroïne, la “grand-mère” de Gang Doo, son meilleur ami et l’hôtesse de boîte de nuit.. C’était plutôt cool de suivre leur aventure ^^

     

    Sandrine >> La réalisation et la photographie sont vraiment superbes, le drama est vraiment un plaisir visuel que ce soit dans les moments lumineux ou plus sombres. On nous offre des vues de la ville vraiment belles et les personnages sont bien mis en valeur par les choix des plans. J’ai eu envie de faire plein de captures d’écran pendant la diffusion hihi. Cet aspect donne clairement de la qualité au drama, et je me suis régalée^^. La réalisation fonctionne bien avec le rythme du drama. Peut-être que certains qualifieraient ce rythme de “lent” et se plaindraient d’un manque d’action, mais cette mise en scène “slice of life” a complètement fonctionné sur moi^^. Et puis je tiens quand même à dire que je suis fan du générique de début, c’est tellement original et la symbolique qui est derrière ce choix d’images est vraiment forte. J’ai adoré <3 !

    L’OST aussi m’a vraiment énormément plu, les chansons sont vraiment toutes très chouettes et collent vraiment bien à l’ambiance de Just Between Lovers, entre romance et mélodrame, je vous conseille vraiment de l’écouter en entier :D

    Voici deux coups de cœur que j’ai eu sur cette soundtrack : “I Open My Eyes” - Zitten “Where We” - Ryu Ji Hyun, Kim Kyun Hee (April 2nd)

    Park Léna >> Just Between Lovers ne serait pas vraiment Just Between Lovers sans sa superbe réalisation ! Ce côté “Slice of Life” fait tout le charme du drama ; on a des plans géniaux, des mises en scènes intéressantes et j’ai trouvé certains moments réalistes. L’OST est un grand coup de cœur, toutes les chansons que l’on nous propose vont droit au cœur et je les écoute encore c’est pour dire!!

     

     Conclusion  

    Sandrine >> Pour conclure, Just Between Lovers a été un gros coup de cœur, auquel je ne m’attendais pas au départ, mais qui est arrivé très vite et qui a perduré. Je ne peux que vous inciter très fortement à le visionner, même si le mélodrame n’est pas, comme c’est le cas pour moi, un de vos genres de prédilection. J’ai ressenti beaucoup d’émotions devant ce drama et il m’a fait beaucoup de bien <3 . Je sais que certains seront peut-être réticents à cause de la médiatisation, notamment sur Twitter dont il a bénéficié, mais je peux vous garantir qu’il vaut vraiment le coup d’oeil. Pour ma part, Just Between Lovers fait partie des dramas qui vont me marquer durablement et dont la qualité est indéniable :)

    Park Léna >> Just Between Lovers aura réussi à me surprendre pour sa simplicité et sa douceur, il n’en fallait pas des tonnes pour apprécier ce drama et au contraire, je l’ai porté dans mon cœur durant toute l’aventure. Il fait à présent partie de mes dramas préférés et auquel je me souviendrai encore longtemps ^^ C'est loin d'être un drama original, mais j'aime ce qu’il dégage, cette mélancolie, une sorte de "vague à l'âme", livrant à ses téléspectateurs toutes sortes de message sur la vie et contrairement à ce que l'on peut lire du synopsis, il n'est pas déprimant pour autant. Il m'a fait sourire plus d'une fois et il m'a aussi tiré quelques larmes. Hormis ses quelques défauts que j’ai cité, Just Between Lovers est un coup de cœur inattendu 

    *Après W, Moon Lovers, Save Me et Just Between Lovers... je suis bien curieuse de voir le prochain drama sur lequel on va collaborer ! Ce fut un grand plaisir encore une fois Sandrine ! cool*

    ~ Et vous, qu'avez-vous pensé de ce drama ? ~


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires